J’ai adoré rencontrer M. Kaminsky. Quelle vie, quelles histoires ! C’est un livre d’Histoire que l’on peut lire comme un thriller tellement le suspens est haletant parfois. Devenu faussaire par un concours de circonstance, chimiste doué, Adolfo Kaminsky demeurera faussaire pendant de longues années d’engagement au service de multiples causes. C’est presque un siècle de luttes que nous traversons à ses côtés : la seconde guerre mondiale d’abord, là où tout commence, puis la guerre d’Algérie, la dictature franquiste, les révolutions sud-américaines, la dictature des Colonels, les mouvements de libération africains, mai 1968… Ce sera sa façon de résister au racisme, aux injustices, au fascisme, aux dictatures. Car sans papiers, nous ne sommes rien, sans identité, condamnés à l’immobilité. Son histoire résonne encore aujourd’hui. Elle résonne même très fort. Le fait qu’il se raconte à sa fille m’a touchée. Il le fait avec beaucoup de pudeur et de modestie ce qui donne encore plus de force à l’histoire de sa vie. Un témoignage émouvant et utile.