Voici donc les résultats complets (et définitifs !) :

Les romans

1- Ce que je sais de Véra Candida - Véronique Ovaldé
2- Les saisons de la solitude - Joseph Boyden
3- Le testament caché - Sebastian Barry
4- Mausolée - Rouja Lazarova
5- L'année brouillard - Michelle Richmond
6- Lark et Termite - Jayne Anne Philips
7- Les insomniaques - Camille de Villeneuve
8- Paris Brest - Tanguy Viel

Tristoune pour le Viel qui mérite vraiment une meilleure place. Il faut dire que c'est l'ovni de cette liste : écriture et style aux antipodes de ses concurrents. C'est justement pour cela qu'il est précieux. Allez écouter sa petite musique, elle vaut le détour.

Les romans policiers

1- Les visages - Jesse Kellerman
2- Un pied au paradis - Ron Rash
3- Enfant 44 - Tom Rob Smith
4- Sauver sa peau - Lisa Gardner
5- Epouses et assassins - Kwei Quartey
6- Fakirs - Antonin Varenne
7- Le touriste - Olen Steinhauer
8- Les pièges du crépuscule - Franck Tallis

Une sélection peu enthousiasmante. Un coup de coeur quand même : Ron Rash. Et la découverte de l'univers singulier et poétique (je sais que certaines l'ont trouvé glauque mais moi non) d'Antonin Varenne. Un premier livre réussi pour Kwei Quartey et un polar classique mais terriblement efficace, celui de Lisa Gardner. Dommage qu'il n'y ait pas un Caryl Férey chaque année !

Les documents

1- L'homme qui m'aimait tout bas - Eric Fottorino
2- Les enfants de Staline - Owen Matthews
3- L'intranquille - Gérard Garouste et Judith Perrignon
4- Une vie de faussaire - Sarah Kaminsky
5- Le sens de la famille - A.M Homes
6- Retour d'exil d'une femme recherchée - Hélène Castel
7- Lait noir - Elif Shafak
8- Lila, être esclave en France - Dominique Torrès et Jean-Marie Pontaut

Le pire classement pour moi ! Homes et Kaminsky étaient mes favoris ainsi que le livre d'Hélène Castel. Dur pour le livre de Torrès et Pontaut qui nous raconte quand même une histoire hallucinante d'esclavage moderne, histoire dans laquelle la justice française est au premier plan et pas pour ce qu'elle a de meilleur. Etonnant que les lectrices de ELLE n'aient pas été touchées davantage par cette histoire. J'avais émis des réserves sur le fait d'écrire un livre sur un sujet pareil qui mérite un documentaire, un reportage, que sais-je ! Des images en tout cas car, aujourd'hui, c'est ce qui peut fait bouger les choses, réagir la fameuse "opinion publique". Le texte en lui-même était parfait car jamais larmoyant, toujours très factuel.

Aventure terminée, place au prix littéraire de la Fnac, pour moi, au Grand Prix ELLE 2011 pour d'autres !

Bonnes lectures !